Si tu as peur de tout perdre. Tu ne peux pas te « trouver »

Mes Livres

Pictural

L'amour derrière la toile

Genre :Romance

Sortie: 18/09/2015

Entre grosses tuiles et petites galères, ma vie ressemble à de la survie. Ni plus, ni moins. Je suis Astrid Dufrene. Je suis un paradoxe de la tête au pied. Je n’avance pas, puisque je passe mes journées à douter. L. Dattello est l’artiste peintre le plus doué de sa génération. Mondialement connu, excentrique, mystérieux et dangereusement attirant. Profane en matière d’Art, je n’ai jamais entendu parler de lui. Mon niveau artistique avoisine le zéro. Pour moi, Picasso n’existe qu’en version diesel...

En savoir +

Persécutée

Ce qui vient d’arriver ? Je n’ai pas le droit d’en parler. Je ne devrais pas. Mes jours sont en danger. Les tiens aussi...

En savoir +

Kraft

Rattrapé par la crise de la quarantaine, Gabriel est au bord du gouffre. Pour son anniversaire, Delphine, sa femme,...

En savoir +

Un jour d'Avance

À l'aube de l'enterrement de son frère, Elise traverse une période délicate. Elle est particulièrement sensible, à fleur...

En savoir +

Passage Radio

Pictural sur Temporium Radio - Des Livres & Nous

On dit du bien de Pictural dans Des Livres & Nous - et on rigole au passage sur ma Biographie un peu envolée (oui, oui... je m'aime... :p)

Biographie

Matthieu Biasotto

Professionnel de l'image et amoureux de l'intrigue. Je suis un auteur épris d'indépendance. Original peu timide. Ivre d'idées. Souvent émerveillé par le monde qui m'entoure. Parfois terrorisé par ce que je peux être. Je suis excessif. Je pourrais te dire que je suis doué. Que je travaille dur. Que j'use mon clavier chaque jour. Ou bien que je suis un virtuose à qui tout réussi. Ce n'est pas tout à fait vrai. Je pourrais te dire que mon premier roman a été un « best-seller » sur Kindle®. Classé dans les meilleures ventes d'un géant américain qui ne veut que mon bien. Que je rêve de reconnaissance, d'être proche de mes lectrices. Que je suis un peu à part, un peu fou et complètement seul. Incroyablement seul face à mes idées. Que je me réveille en pleine nuit pour écrire. Simplement pour soulager un trop-plein créatif. Que je suis un fan absolu des Rage Against The Machine. Que j'ai un problème sérieux avec le café. Que je n'abandonne jamais. Que j'ai du mal avec la réussite et que j'encaisse mal les échecs. Ce n'est pas tout à fait faux. Je suis un souffle créatif. Je suis un enfant de l'image. Un héritier de la technologie. Et un fervent défenseur de la liberté de créer. Je suis un rebelle, mais je ne lance pas de pavé. Je suis un auteur indépendant. J'ai fait le choix d'être un auteur libre. J'ai foi en l'humanité. Mon écriture est accessible. J'assume. Je vis de mes choix. J'écris pour être lu. Pour me mettre à nu. J'écris pour être Moi. Pour engendrer des intrigues acérées. Des machinations implacables. Tout simplement pour me faire plaisir. J'adore travailler la tension. La vitesse. Le souci du détail. J'éprouve un plaisir étrange à échafauder des fins stupéfiantes. Je jubile à l'idée de manipuler l'esprit, au moins un peu. Pour moi, la plume est un moyen de m'ouvrir et de me connecter au monde. D'entrer dans les vies, dans les foyers, dans les discussions et dans les cœurs tout en repoussant les limites de mon imaginaire. Il n'y pas de plus beau métier.
Lire la suite

Blog

06 May 2017

Nouvelle version du site

Après quelques jours de pause à cause de douleurs dans le dos (hernie discale, quand tu nous tiens…), j’ai travaillé un petit peu sur mon site avant de reprendre la relecture... Lire la suite

Derniers tweets

Matthieu Biasotto @MatthieuBiasott

RT @Babelio: @MatthieuBiasott une nouvelle critique de Ewa à lire sur Babelio : "Avec « Ewa », Matthieu Biasotto nous plonge ... https://t.…

Interview iggybook

#1

Parlons d’abord de votre livre. Pouvez-vous le résumer en quelques phrases ?

Merci pour cette interview, je suis très heureux de pouvoir parler de mon dernier roman. Pictural, c’est l’histoire d’une folle rencontre. Presque improbable. Entre Astrid, une jeune femme très ancrée dans la normalité, et L. Dattello, un immense Artiste peintre un peu déconnecté. Leurs vies sont inconciliables. De cette divergence, découle une relation singulière faite de doutes et de petits pas en avant. Se dresse alors en toile de fond, l’attirance pour la peinture mais pas seulement. Un projet artistique qui dissimule quelque chose de bien plus grand. Comme une œuvre qui demande un engagement profond. Pictural pose aussi une question : jusqu’où peut-on aller pour la personne qu’on aime ?

Voici le résumé :

Entre grosses tuiles et petites galères, ma vie ressemble à de la survie. Ni plus, ni moins. Je suis Astrid Dufrene. Je suis un paradoxe de la tête au pied. Je n’avance pas, puisque je passe mes journées à douter. L. Dattello est l’artiste peintre le plus doué de sa génération. Mondialement connu, excentrique, mystérieux et dangereusement attirant. Profane en matière d’Art, je n’ai jamais entendu parler de lui. Mon niveau artistique avoisine le zéro. Pour moi, Picasso n’existe qu’en version diesel ou essence. Et j’exagère à peine.


Lorsque nos trajectoires totalement opposées se croisent, nos destins vont se confondre autour du secret qu’il garde jalousement. Ce qu’il attend de moi ? Ce qu’il me trouve ? Je l’ignore. Tout comme ce que je suis prête à faire pour lui.

Voir toutes les questions

Écrire à l'auteur

Vous devez être connecté(e) pour envoyer un message. Se connecter

En savoir plus

track